L’atelier

Fondations

Avoir les pieds sur terre et regarder, observer, remarquer, écouter, sensibiliser, proposer…
Préserver, respecter, épargner, travailler cette terre, socle vivant de nos projets.
Échanger, partager, associer, accompagner, expliquer…et savoir accepter mais aussi refuser.
S’inscrire dans le temps, avoir la patience mais aussi l’exigence de l’accompagner, lui qui modèle et concrétise nos créations embryonnaires.

Formations

L’histoire de mon parcours trouve indéniablement son origine dans mon attachement à la terre.
C’est d’abord l’agriculture, à travers les différentes expériences et formations, qui m’a ouvert les yeux sur la complexité du paysage dans lequel nous évoluons. Les lignes, les mouvements, les lumières, les saisons, autant de composantes que mon regard a dû apprivoiser.
L’horticulture m’a ensuite appris l’art des jardins, puis a fait germer l’idée que nous pouvions composer avec le paysage.
La première confrontation « construite » avec la ville s’est faite au service urbanisme à l’époque où le TGV arrivait en gare de Rennes. Jean-Pierre Charbonneau y était alors conseiller.
Le passage aux Beaux-Arts a été un révélateur. Outre les matières « académiques » enseignées et les personnalités croisées (François Morellet, Hubert Tonka), ce séjour aux beaux arts d’Angers m’a offert une chose essentielle : il m’a appris à regarder.
L’École du Paysage de Versailles m’a permis de faire la synthèse de ce parcours et a « aiguisé » ce regard pour qu’il puisse comprendre et expliquer les paysages sur lesquels il nous est donné d’intervenir pour faire naître un nouvel imaginaire.

Convictions

S’ancrer dans le contexte, en révéler ses composantes fondatrices, re-présenter et expliquer ce préalable à tout projet pour qu’il soit partagé par tous.
Comprendre la commande, par des échanges souvent nombreux, la faire parfois évoluer pour la qualité du projet et le bien-être des futurs usagers.
Métamorphoser les attentes et les exigences des programmes pour qu’ils deviennent les vecteurs d’une nouvelle poésie au service de l’homme et de son quotidien.
S’enrichir des échanges avec toutes les personnes concernées par le projet puis en faire une synthèse sensible et pragmatique.
S’inscrire dans une logique durable en faisant des ressources naturelles des leviers de projets, reflets d’une géographie, d’un territoire ou d’un concept, loin de toutes attitudes doctrinaires et dogmatiques trop souvent répandues.

Engagements

Accompagner nos maîtres d’ouvrage dans un dialogue continu tout au long du projet, au stade des études comme durant le chantier.
Exiger de nous-même et de nos partenaires un travail sur mesure, reflet d’un professionnalisme et d’une attention permanente aux détails les plus infimes. Nos projets sont des « prototypes » et non pas des recettes plaquées.
Organiser les partenariats pour atteindre les objectifs fixés par les programmes, dans un souci d’efficacité, d’inventivité et de pragmatisme.
Garantir le respect permanent des coûts annoncés par une gestion fine des chantiers.

Devise

Travailler en s’amusant.

> Vos interlocuteurs